• Post Author:
  • Post Category:Blog

Vous exercez peut-être déjà le métier de développeur web en entreprise et vous souhaitez maintenant vous lancez en tant que développeur web freelance pour être plus indépendant ?

Découvrez dans cet article toutes les étapes, les conseils, les avantages, les difficultés pour devenir développeur web en freelance.

Qu’est-ce qu’un développeur web freelance ?

En savoir plus sur le métier de développeur web freelance

Le développeur web freelance va développer ou ajuster les fonctionnalités d’un site internet ou d’une application. C’est un métier qui peut s’exercer bien évidemment en entreprise mais également en indépendant.

En parallèle, n’hésitez pas à lire : Comment devenir freelance : les techniques pour se lancer

Les avantages d’exercer le métier de développeur web en freelance sont :

  • D’avoir un portefeuille client plus grand et de ne pas travailler pour une seule et même entreprise
  • De varier ses projets
  • Avoir une plus grande rémunération
  • Gérer son planning comme on le souhaite

Le statut de freelance

Être développeur web en freelance se résume à être un travailleur indépendant qui gère son activité de A à Z, en passant de la recherche des contrats, la réalisation des factures et devis à la comptabilité, tout en gérant la réalisation des projets.

Un article à ce sujet : Comment facturer une prestation de service ?

Lorsque l’on devient développeur web en Freelance, il vous faut créer votre entreprise et donc avoir un certain statut juridique.

Plusieurs possibilités s’offrent à vous :

  • Le statut de micro-entrepreneur ou autoentrepreneur (idéal lorsque l’on est débutant ou que l’on souhaite une complémentarité de revenu)
  • L’entreprise individuelle (EI ou EIRL)
  • La création d’une société (EURL, SARL, SASU)

Quels sont les avantages de devenir développeur web en freelance ?

Devenir développeur web en freelance possède de nombreux avantages :

  • Être indépendant en étant son propre patron : un des premiers avantages de travailler en tant que développeur web freelance est d’être à son compte et ainsi pouvoir choisir des missions variées et celles qui nous intéressent le plus.

Si vous êtes une entreprise, n’hésitez pas à lire : Quels sont les avantages de recruter en télétravail pour votre entreprise ?

  • Choisir son lieu de travail et ses horaires : vous pouvez organiser vos journées/semaines/mois comme vous le souhaitez et travailler de n’importe où en fonction des moments où vous êtes le plus productif.

    Si vous n’êtes pas du matin, personne ne sera là pour vous dire quoi que ce soit, vous pouvez très bien commencer votre journée à 14h et l’a terminé à 21h. Inversement, vous pouvez décider de travailler uniquement le matin et avoir toutes vos après-midis de libres en fonction de votre emploi du temps.
  • Peu d’outils de travail : le développeur web en freelance a besoin de très peu d’outils pour pouvoir travailler en tant qu’indépendant, en effet il lui suffit d’avoir un ordinateur portable, un smartphone et une connexion internet.
  • La rémunération : pas de salaire fixe tous les mois oui, mais des revenus nets qui peuvent s’avérer plus intéressants en freelance. Celle-ci est beaucoup plus attractive, notamment dû au fait que c’est vous et seulement vous qui fixez vos propres tarifs.

Comment trouver des clients rapidement lorsque l’on est développeur web en freelance ?

4 conseils pour trouver des clients quand on est débutant en freelance

  • Avoir un profil LinkedIn à jour : start-ups, PME, entrepreneurs, tous vos clients se trouvent sur LinkedIn. Pour cela, il est important d’avoir un profil LinkedIn présentant votre activité, à jour et surtout qui met réellement en avant vos compétences. Soignez également votre photo de profil, votre description…

    En savoir plus à ce sujet : Comment bien utiliser LinkedIn quand on est freelance ?
  • Être présent sur les plateformes de freelance : malt, fiver, codeur, il en existe plusieurs qui seront intéressantes pour exercer le métier de développeur web freelance.

    Ces plateformes permettent dans un premier temps de mettre en relation le freelance avec diverses entreprises mais également de trouver ses premiers clients rapidement.

    Elles n’ont pas toujours bonne presse c’est donc à vous de savoir sur quelles plateformes il est le plus judicieux d’être présent.
  • Contacter ses anciens employeurs :  l’avantage de contacter ces anciens employeurs, c’est qu’ils vous connaissent déjà, la façon dont vous travailler également. Gardez contact avec vos anciennes entreprises, ils pourraient revenir vers vous pour un futur projet.
  • Créer du contenu et vous faire connaître : mettez en avant votre expertise que ce soit sur les plateformes de développeur web freelances ou sur vos réseaux sociaux. Créez du contenu susceptible d’intéresser vos potentiels clients, dans l’idée d’être visible auprès de votre cible.

Afin d’avoir le maximum d’informations : Créer du contenu quand on est freelance : comment faire ?

Établir un tarif journalier moyen quand on est développeur web en freelance

Tarif journalier et tarif horaire : la différence ?

Pour réussir à fixer son tarif quand on est développeur web en freelance, il faut se poser les bonnes questions. Dans un premier temps définir si l’on est débutant, confirmé ou expert dans son domaine.

C’est l’une des plus grandes difficultés lorsque l’on est freelance : fixer son tarif moyen journalier. Différentes questions se posent :

  • Quels critères sont à prendre en compte pour définir mon tarif ?
  • Dois-je facturer à l’heure/la journée/au mois ?
  • À quels revenus puis-je prétendre tous les mois ?

Dans un premier temps, définissons le taux journalier ainsi que le taux horaire :

  • Le taux horaire : il va permettre d’évaluer votre tarif à l’heure en fonction du temps que votre projet vous prendra
  • Le taux journalier : il définira votre tarif à la journée. La mission se comptera en jour et non en nombre d’heures passées.

Les points à prendre en compte

1 – L’expérience

Un développeur web freelance qui vient tout juste de se lancer facturera bien moins cher qu’un développeur qui a des années d’expériences et beaucoup de compétences acquises.

2 – Spécialiste ou pas ?

Si vous êtes spécialiste dans votre domaine d’expertise, vous pouvez alors prétendre à une rémunération plus élevée.

3 – La durée du contrat

Si la durée de votre contrat est assez longue et que votre client vous propose de gros projets tout au long de ce contrat, vous pouvez envisager de baisser votre prix en contrepartie.

4 – Ne pas fixer des prix trop bas

Même si vous êtes débutant dans votre domaine, ne fixez jamais des prix trop bas. Cela pourra engendrer énormément de travail pour un tarif trop faible et donc de la démotivation qui impactera la qualité de votre travail. Également, il vous

Pour en savoir plus : Les pièges à éviter quand on fixe ses tarifs en freelance

Faut-il accepter toutes les missions quand on est développeur web freelance ?

Lorsque l’on est salarié, on touche un salaire fixe tous les mois, ce n’est pas du tout le cas d’un développeur web en freelance.

Dans cette optique, certains freelances prennent le parti d’accepter toutes les missions qui leurs sont proposées. Cependant, est-ce la bonne manière de procéder ? Faut-il réellement accepter tous les contrats quand on est travailleur indépendant ?

Voici plusieurs raisons de ne pas accepter tous les contrats :

  • Si vous êtes débordé : il y a certaines périodes dans l’années où les freelances reçoivent énormément de demandes, toutefois si vous avez déjà des projets qui vous prennent beaucoup de temps, ne commencez pas une nouvelle mission qui risquerait de vous retarder.
  • Une mission sous-payée : il arrive très fréquemment que l’un de vos clients vous propose un prix qui n’est pas adaptée au contenu du projet et au temps que cela vous prendra.

    Dans ces cas-là, il est préférable de ne pas accepter la mission ou de convenir d’un tarif plus cohérent avec votre client.
  • Une mission peu intéressante : il peut arriver que le contenu d’un projet ne soit peu intéressant pour vous ou que vous soyez surqualifié.
  • Un projet non adapté à vos compétences : à contrario avec le point précédent, il se peut que vous ne soyez pas assez qualifié pour une mission.

    Il est important dans ce moment-là, d’être totalement transparent avec le client et de lui expliquer les raisons pour lesquelles vous souhaitez décliner son offre. De votre côté, formez-vous sur ces compétences afin de pouvoir accepter la prochaine fois un projet du même type.
  • L’entente et la personnalité du client : si vous ne le sentez pas au premier abord, inutile de persister.

    L’entente avec votre client est primordiale dans la mesure où vous allez interagir très souvent concernant le projet. Il vaut mieux refuser une mission dès le début, que de l’entamer et que celle-ci se termine mal.

En résumé : devenir développeur web freelance, c’est simple ?

Devenir développeur web freelance n’a rien de plus simple. De la demande, il y en a, il suffit maintenant d’adopter les bonnes stratégies pour trouver vos premiers clients, vous faire connaître sur les réseaux sociaux et avoir un portfolio bien remplie.