• Post Author:
  • Post Category:Blog

Connaissez-vous le recrutement collaboratif ? C’est un principe RH qui intègre tous les acteurs d’une entreprise dans le processus de recrutement. Bien implémenté, c’est un véritable atout stratégique pour votre organisme.

Le recrutement collaboratif est donc basé sur le principe de collaboration : ce n’est plus le manager seul qui décide d’une nouvelle embauche. Cette nouvelle approche permet de décentraliser les décisions : plusieurs personnes, à différents niveaux hiérarchiques, décident alors ensemble.

Découvrez ce qu’est le recrutement collaboratif et ses atouts. Nous vous dévoilerons également tous nos conseils et outils pour le mettre en place de manière efficace dans votre entreprise, et surtout les 2 principales erreurs à éviter absolument.

Recrutement collaboratif : définition et objectif

Recruter tous ensemble

Le recrutement collaboratif, qu’est-ce que c’est ? Cette innovation RH implique tous les acteurs dans la décision d’embauche d’un nouveau salarié : managers, recruteurs, DRH et employés.

Le processus n’est plus isolé et hiérarchisé. Il est soumis à l’avis de tous les employés de l’entreprise, qui peuvent exprimer leurs opinions sur les candidats. Le but est d’ensuite sélectionner les talents qui ont plu à l’ensemble de l’équipe, et non plus seulement au recruteur.

Un article à ce sujet : Comment trouver le candidat idéal pour son entreprise ?

Pour recruter efficacement et embaucher un bon candidat, prenez en compte la valeur ajoutée de chacun.

Aligner les missions et la définition du poste

En fonction de la taille de l’entreprise, le recruteur peut plus ou moins avoir conscience des besoins de chaque service, et de l’ambiance de travail qui y règne. Le recrutement collaboratif a pour but d’établir des fiches de postes qui correspondent aux besoins réels des équipes.

Afin d’avoir le maximum d’informations : Définition de l’Onboarding : optimisez l’intégration de vos recrues

De plus, le facteur humain est à prendre en compte lors de l’intégration d’une nouvelle recrue : les compétences sont importantes, mais la personnalité aussi. En travaillant conjointement avec ses futurs collègues, vous assurez une atmosphère de travail positive et pérenne, et donc plus efficace et productive.

Recrutement collaboratif : 7 avantages pour votre entreprise

Un recrutement plus rapide

En France, le processus de recrutement prend en moyenne 31,9 jours. C’est une tâche qui, mal organisée, peut vite devenir chronophage.

Le recrutement collaboratif permet de gagner du temps sur la phase de présélection des candidats : grâce à l’avis de vos collaborateurs, vous pouvez rapidement affiner votre tri des talents avant même de rencontrer les candidats.

Pour avoir le maximum d’informations : Déterminez votre stratégie de sourcing, étape par étape

Chaque service peut apporter ses compétences propres

Chaque métier est unique et recherche des compétences particulières, liées à son secteur d’activité. Appuyez-vous sur les expériences et les expertises des différents services pour affiner le profil de candidat que vous recherchez.

Est-ce qu’il y a auparavant un candidat qui n’a pas correspondu aux attentes d’un service ? Pourquoi ? Selon eux, quel est le profil recherché ? Le recrutement collaboratif permet de prendre en compte les avis non seulement des collègues directs du nouveau salarié, mais aussi des métiers transverses qui vont tout de même devoir travailler avec lui.

Des embauches pertinentes et de meilleures qualités

En tant que recruteur ou employeur, il est crucial de ne pas se tromper lors de ses recrutements : une mauvaise embauche coûte de l’argent et du temps, et mine la motivation de l’équipe.

Personne ne veut recommencer à zéro après autant d’efforts. Avec le recrutement collaboratif, vous obtenez de multiples avis sur les candidats, et depuis différents points de vue.

Ainsi, si un talent plait à tout le monde, il y a plus de chances que son intégration dans l’entreprise se passe très bien et qu’il reste sur le long terme. Vos offres d’emploi se verront alors récompensées par les meilleurs candidats.

Pour avoir plus de conseils : Optimisez votre processus de recrutement avec Instagram

Un processus d’onboarding amélioré

Le recrutement du nouveau collaborateur devient un projet commun, dans lequel tout le monde s’implique. On sait que la phase d’onboarding est souvent délaissée par les employeurs, au point que presque 1 employé sur 3 quitte son poste dans les 90 jours.

Ce sont donc souvent les équipes métier qui aident le nouveau venu à se former, s’intégrer, se familiariser avec son environnement de travail. Le recrutement collaboratif permet donc de préparer les employés au nouveau salarié, et de leur donner une chance de s’exprimer sur une personne qu’elles vont côtoyer au quotidien.

Un excellent outil de teambuilding

Naturellement, le recrutement collaboratif crée une atmosphère de collaboration et de partage. C’est un vrai travail d’équipe.

Chaque employé se sent impliqué et partage avec ses collègues un but commun : trouver la nouvelle recrue parfaite.

Ainsi, votre culture d’entreprise s’améliore et se renforce. Il y a de grandes chances que votre turnover diminue, que ce soit pour vos employés actuels comme pour les nouveaux salariés.

Un atout pour votre marque employeur

Lerecrutement collaboratif engage vos employés vis-à-vis de votre entreprise. Un processus RH de qualité est primordial pour une atmosphère de travail positive et humaine.

Grâce à un décloisonnement des services et à une hiérarchie plus souple, vous permettez aux différents acteurs de se sentir valorisés et écoutés. Vous leur donnez votre confiance sur l’une des décisions les plus importantes pour votre entreprise, l’embauche.

Cette implication des employés dans le recrutement permet d’améliorer votre image de marque : vous gagnez en attractivité. Cela vous permet d’attirer des candidats et de nouveaux talents, parmi les meilleurs jeunes diplômés.

Un article à ce sujet : E-reputation de votre entreprise : quel impact sur votre recrutement ?

Un partage de la responsabilité du recrutement

Partager ne signifie pas déléguer. Le recruteur est toujours en charge du processus RH et de sa mise en place. Cependant, le recrutement collaboratif permet de partager ces responsabilités décisionnelles avec le reste de l’équipe. Le recruteur n’est plus seul face à la décision, et subit alors moins de pression.

Les erreurs de recrutement ayant souvent des impacts négatifs importants sur l’ambiance de travail et l’efficacité générale, elles peuvent être source de stress. Les enjeux sont ici partagés, ce qui permet de diminuer les difficultés à trouver des profils adéquates.

En parallèle, n’hésitez pas à lire : Recruter sur LinkedIn : la stratégie gagnante pour votre entreprise

Recrutement collaboratif : nos conseils et outils

Bien définir les rôles de chacun à l’avance

Plus on implique d’acteurs dans le recrutement, plus celui-ci peut devenir complexe à gérer. Le poste à pourvoir, la gestion des candidats potentiels et l’entretien d’embauche demandent une bonne organisation et une bonne définition des rôles de chacun à l’avance.

Chaque intervenant doit pouvoir enrichir le processus de recrutement collaboratif, et non l’entraver : il faut pondérer le poids des avis de chacun en fonction de sa valeur ajoutée. Par exemple, pour l’embauche d’un Data Scientist, l’avis d’un Business Developer aura probablement moins de poids que celui d’un Ingénieur logiciel.

Communiquer via des outils collaboratifs

Qui dit communication au sein d’une entreprise, dit outils collaboratifs. Afin d’échanger facilement avec vos employés sur un candidat, vous pouvez utiliser différents canaux :

  • les réseaux sociaux : vous pouvez effectuer un sourcing commun sur Instagram ou Facebook. Sur Linkedin, vous pouvez également proposer les profils qui ont répondu à une offre d’emploi à vos collaborateurs, qui peuvent donner leur opinion ;
  • les canaux de communication internes : mail, chat, logiciels de travail ;
  • les logiciels de recrutement : ATS, bases de données, vivier de candidats, CRM et autres applications facilitant le traitement et le suivi des candidatures.

Recrutement collaboratif : les 2 erreurs que vous devez éviter

Confondre avec le recrutement participatif

La cooptation et le parrainage sont du recrutement participatif et non collaboratif. Quelle est la différence ? Elle se situe dans le niveau d’intervention des employés dans le processus de recrutement.

La cooptation et le parrainage permettent à un employé de recommander un membre de son réseau pour un poste. Ce principe de recrutement collaboratif, où l’employé prend la main sur la phase du sourcing, peut permettre de gagner du temps et de l’argent.

Cependant, le salarié a alors une opinion biaisée sur le candidat et ne peut plus être objectif : son intervention doit alors s’arrêter là, sous peine de tomber dans le piège du piston.

En savoir plus : À la découverte du recrutement participatif

Laisser les biais cognitifs décider

Le second piège du recrutement collaboratif est de mener à un manque de diversité dans votre entreprise, via les biais cognitifs. En effet, même si chacun essaye d’être le plus objectif et impartial possible, nous voyons le monde via des prismes personnels.

Les stéréotypes, préjugés ou effets de halo peuvent influencer les opinions de vos employés. Écoutez ce que chacun a à dire sur les candidats, mais prenez également en compte que tout le monde reste humain et peut être influencé par ses perceptions individuelles.

77 % des recruteurs embauchent des candidats pour lesquels ils n’avaient pas eu de “feeling” : ils savent ne pas se laisser avoir par leur propre subjectivité.

Recrutement collaboratif : en résumé

Le recrutement collaboratif est un atout formidable pour votre entreprise. Non seulement il permet d’optimiser votre processus RH, mais il améliore également l’environnement de travail de vos collaborateurs.

Le management collaboratif accélère votre recrutement et permet des embauches pertinentes, grâce à la participation valorisée de tous les métiers. L’onboarding de la nouvelle recrue est fluide est efficace, et il s’avère un excellent outil de teambuilding. C’est un avantage stratégique pour votre entreprise, non seulement pour votre marque employeur, mais aussi pour le bien-être interne de vos employés.

Le recrutement collaboratif demande de l’organisation, une excellente communication, et une définition des rôles très précises. Éviter également les 2 erreurs faites par la plupart des organisations : confondre avec le recrutement participatif et se laisser influencer par les biais individuels.

Et vous, avez-vous déjà mis en place un système de recrutement collaboratif ?